Glamping bien-être en Béarn

Xavier Pedan sur Airzen radio ce 10 avril 2023

Dans une interview de Florence Jaillet, Xavier Pedan kinésiologie se livre sur son activité sur Airzen radio

Transcription du podcast de Xavier Pedan sur Airzen radio

Kinésiologie : Xavier Pedan se nourrit en rééquilibrant les autres

Le kinésiologue partage sa passion et sa vie avec sa femme Laetitia, masseuse énergétique, avec laquelle il a ouvert le centre Bien-Hêtre à Fichous-Riumayou, dans le Béarn. Il pratique aussi en cabinet à Lons, près de Pau.

Xavier Pedan et sa femme, Laetitia. Photo Camille Espigat
Xavier Pedan et sa femme, Laetitia. Photo Camille Espigat
“J’ai 48 ans”, annonce de but en blanc Xavier Pedan. Et comme un homme de 48 ans, dit-il, il a eu plusieurs vies, pratiqué divers métiers et activités, vécu à l’étranger aussi, plus particulièrement au Brésil où il œuvrait auprès d’enfants défavorisés. De retour en France, il a suivi une carrière d’éducateur pendant plus de dix ans, puis créé une entreprise de service à la personne. C’est grâce à une rencontre via cette société qu’il découvre la kinésiologie qui, l’admet-il, est apparue comme une évidence.

Cette révélation, il la doit à Mireille Lebasque, qui lui est présentée. Cette kinésiologue réputée a rencontré personnellement les fondateurs de la kinésiologie, suivi plus de 4 000 heures de formation dont certaines aux États-Unis, avec Gordon Stokes et Daniel Whiteside, des pointures, créateurs de méthodes visionnaires, comme le concept Trois en un. “Cette femme a pu me transmettre sa passion, sa sensibilité, son expérience, ça a été mon mentor, et à travers sa formation, que je continue de suivre de manière régulière, j’ai été happé par la kinésiologie.”

Mireille Lebasque lui offre alors une séance de santé par le toucher – une technique que Xavier Pedan n’oubliera jamais et continuera à pratiquer – qui utilise les points d’acupuncture, très liée à la médecine chinoise et au ressenti. “Et j’ai dit : c’est ça que je veux faire !”

Ce sont nos enfants qui nous apprennent à vivre

Une rencontre avec la kinésiologie qui arrive aussi naturellement en parallèle d’une évolution personnelle, grâce à la naissance de ses trois enfants. “Le premier m’a fait découvrir qui j’étais”, explique-t-il. “J’ai eu une vie un peu trépidante, je l’ai fait déménager 19 fois, j’étais quelqu’un qui n’était pas vraiment posé, qui cherchait toujours à aller de l’avant”. Puis, la naissance de son deuxième enfant marque une autre étape. Le petit dernier, qu’il a eu avec sa femme actuelle, Laetitia, “c’est plutôt lui qui m’apprend la vie et qui m’apprend à vivre, et qui m’a fait basculer dans ce monde incroyable de l’énergie, de l’amour de soi, de la découverte, d’être profondément qui l’on est”.

Des enfants qui l’ont fait grandir et une activité qui le fait progresser en permanence. “Ça m’abreuve, ça me nourrit, ça me change, ça me transforme et c’est ce que ressentent les gens, ça les transforme aussi, donc c’est que ça doit marcher”, s’amuse-t-il. Quand une personne arrive dans son cabinet, Xavier se plonge entièrement dans son énergie. “Donc, à la fois ça équilibre la personne avec les techniques de la kinésiologie, mais ça équilibre aussi toutes les parts d’ombre que j’ai également, les souffrances que je ressens, car je ne suis pas mieux que les autres, bien au contraire. Souvent, quand on est thérapeute, c’est qu’on a beaucoup de choses à venir découvrir en nous. Et, fatalement, avec cette alchimie qui s’opère, je vais m’en retrouver équilibré”.

Peu importe le nombre de séances qu’il enchaîne ou l’horaire auquel il s’y adonne, Xavier Pedan explique ne pas subir de perte d’énergie. “Dès que je le fais avec le cœur, il n’y a pas de souci, je me sens de nouveau équilibré.”

Xavier Pedan pratique notamment au centre Bien-Hêtre dans le Béarn.

Aller au contenu principal